Ben Nash

the seventh goodbye

( Aurora Borealis / Southern ) - 2008

» Chronique

le 15.09.2008 à 06:00 · par Gaëtan S.

Ben Nash est un jeune musicien anglais et the seventh goodbye est son premier "vrai" disque après quelques cassettes ayant circulé outre-Manche (notamment chez l'excellent label Blackest Rainbow). C'est une nouvelle occasion de mettre en lumière la passionnante et jeune scène folk instrumentale anglaise, qu'elle soit d'inspiration faheysienne avec James Blackshaw ou plus psychée avec Voice of the Seven Woods.

A tout juste 23 ans, Ben Nash démontre d'entrée de jeu une grande maturité. Difficile de croire, devant la richesse de ce disque, que tout a été enregistré en solo. Articulé autour de la guitare acoustique, on y trouve une multitudes de textures et d'ambiances différentes en un temps relativement court (la durée du disque ne dépasse pas 34 minutes). C'est ainsi dans une ambiance psyché et avec des drones que commence the seventh goodbye. kuad 9873. A ce titre énigmatique répond une ambiance sombre et pesante, des voix lointaines jusqu'à ce qu'une guitare flegmatique vienne illuminer tout cela, à l'image d'une clairière au milieu d'une forêt, bientôt soutenue par une instrumentation touffue tout aussi imperturbable. Tout comme sur les superbes smoke and flattery et magnetophon 8 part iv, c'est la structure même du morceau, riche et variée qui enchante. Cette faculté de passer d'un univers à un autre avec une facilité et une fluidité déconcertante. A un morceau plus difficile d'approche comme night call, répond le raga classique et éblouissant de what will always be pt ii. Ajoutez à cela la somptuosité du titre éponyme, qui part du folk intimiste pour éclater dans la grandiloquence d'une pédale wha-wha et la fureur d'un saxophone criard, et vous y êtes.

Ben Nash, tout seul, livre ici un disque fascinant. A l'image de ce que fait Ben Chasny dans Six Organs of Admittance - quoique plus sombre et instrumental -, the seventh goodbye est torturé entre le folk, le psyché et le drone pour être un des disques les plus recommandables de l'année.

Retour haut de page

Pochette Disque the seventh goodbye

» Tracklisting

  1. kuad 9873
  2. night call
  3. the seventh goodbye
  4. resolution
  5. smoke & flattery
  6. magnetophon 8 pt iv
  7. what will always be pt ii
  8. angel #7

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.