Jessica Bailiff & Annelies Monseré

Untitled EP

( Morc Tapes ) - 2008

Edition limitée à 310 exemplaires

» Chronique

le 14.05.2008 à 06:00 · par Gaëtan S.

"Recorded in spirit of our performances together on tour. 2007". Voici ce que l'on peut lire sur la pochette intérieure de cet EP de Jessica Baililff et d'Annelies Monseré. Avant même l'écoute, on sait alors qu'une certaine complicité s'est créée entre les deux demoiselles au fil des dates partagées à travers l'Europe l'année dernière. A ce titre, ce n'est alors pas vraiment une surprise d'entendre à quel point cette annonce se vérifie tout au long des quatre morceaux. Et pourtant, il était difficile de s'imaginer à quel point cette collaboration allait se transformer en union d'une évidence naturelle.

Sur les deux premiers morceaux common ground et let time breathe, il est bien difficile de trouver une filiation directe, et il semble bien s'agir de compositions communes. Les voix s'entremêlent, à bout de souffle, dans un murmure ou dans l'harmonie parfaite. Le chant susurré, très profond et sombre d'Annelies Monseré, joue tour à tour le contraste et l'accord avec celui, plus lumineux et haut placé de l'Américaine. Soutenues par une guitare noisy, les deux demoiselles jouent sur leur terrain commun de prédilection, un songwriting aventureux, obscur et mélancolique.

Avec like yesterday, on reconnaît plus clairement la patte de la Belge : instrumentation minimaliste et épurée, la guitare et la voix suivant la même mélodie, ambiance crépusculaire. Alors, quand apparaît le violoncelle, juste accompagné d'un souffle de voix, c'est une sensation d'irréel, de mystique et de miraculeux qui envahit l'espace et qui nous fait toucher le sublime. Pas d'artifice, pas de cache-misère, l'incroyable beauté du morceau tient de cette fragilité, de cette mise à nue. On entend les lèvres s'ouvrir, la respiration se faire plus difficile. Dans ces moments-là, la magie ne tient qu'à un fil, et c'est ce qui la rend si précieuse.

Cette collaboration se termine sur shadow, un morceau de Jessica Bailiff que l'on connaissait de old things, sorti l'an dernier sur morc tapes. Songwriting plus classique, il n'en demeure pas moins très réussi, avec toujours un remarquable travail sur les voix et cette mélancolie maladive dans laquelle il est si bon de se plonger.

Avec cet EP, Jessica Bailiff et Annelies Monseré trouvent le parfait accord, d'une délicatesse inouïe. Une beauté aussi rare, intensifiée par la courte durée du disque est d'ores et déjà indispensable.

Retour haut de page

Pochette Disque Untitled EP

» Tracklisting

  1. common ground
  2. let time breathe
  3. like yesterday
  4. shadow

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.