Timesbold

Ill Sing Ill Sung

( Glitterhouse ) - 2008

» Chronique

le 09.05.2008 à 06:00 · par Thibaut G.

Jusqu'alors, le parcours musical de Jason Merritt relevait du quasi sans-faute. Alternant albums solos, sous le sobriquet de Whip, quand l'introspection commandait une économie de moyens, et albums en groupe, sous le nom de Timesbold, quand des titres pouvaient être offerts à un public plus élargi, l'homme était parvenu à mettre sur pied deux ambiances distinctes et caractéristiques, bâties sur un seul et même socle d'écriture. On avait beau reprocher à l'Américain d'avoir un peu piqué à Palace, et un peu à Songs: Ohia, eu égard à certaines mimiques vocales prononcées et répétées, il n'en demeurait pas moins que la qualité de l'écriture relevait largement ces légers picorages.

Ill Sing Ill Sung n'est décidément pas de cet acabit. Quelques minutes d'écoute suffisent pour s'en rendre compte, en dépit d'une ouverture folk-rock racée et enragée (Old Hannah, Any Lethal Storm), auparavant croisée sur les très recommandables Timesbold et Eye Eye. La raison de l’échec tient principalement à un problème de bascule entre Whip et Timesbold, Jason Merritt ayant décidé à tort de faire jouer des morceaux intimistes, aux mélodies simples qui se suffisaient amplement à elles-mêmes, à sa horde de multi-instrumentistes surexcités à l’idée du passage en studio. A l’instar du dernier opus d’Iron and Wine, les mélopées et le talent mélodique du maître de l’ouvrage se retrouvent ainsi très vite englués dans un amas diffus de sonorités quelconques et dispensables. Cela, à un tel point que les maigres moments de réussite du disque seront à aller chercher dans les bribes de certains titres, et notamment dans leurs introductions, non encore ensevelies par l’implacable magma sonore (All Readymade, When I Come Around, Fencepost).

La cendre a fini par recouvrir la petite parcelle de terre que Timesbold avait acquise en bon père de famille. Le gallinacé, rayonnant et plein d’espoir, chante cependant déjà le retour des beaux jours.

Retour haut de page

Pochette Disque Ill Sing Ill Sung

» Tracklisting

  1. Old Hannah
  2. Any Lethal Storm
  3. All Readymade
  4. Takeaway
  5. When I Come Around
  6. Hollow Halo
  7. Mama
  8. Canção Bebendo
  9. Fencepost
  10. Recover Ring
  11. Lame Horse
  12. Be Leaving
  13. Far To Strange

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.