Matt Shoemaker

Spots In The Sun

( Helen Scarsdale Agency ) - 2007

» Chronique

le 11.04.2008 à 06:00 · par Benjamin A.

Helen Scarsdale Agency est le nom d'un mystérieux label fondé en 2003 autour de formations comme Coelacanth (Jim Haynes, Loren Chasse), et récemment Murmer ou les Suédois de Stilluppsteypa. Depuis le début, le label affiche des choix délibérément durs, publiés de manière artisanale, qui oscillent entre minimalisme formel, approche esoterico-scientifique (Coelacanth), ou enregistrements narratifs. Le field recording (captation sonore d'un moment du réel, non instrumental) est le médium d'excellence pour raconter. Chez Matt Shoemaker, la définition est plus compliquée, car si field recording il y a, ce n'est plus du tout dans un but informatif ; au contraire, Spots In The Sun se dérobe bien plus qu'il ne raconte.

Matt Shoemaker semble affectionner les sons de veille, sifflements presque imperceptibles, bruits d'engins et les enregistrements de paysages silencieux, où seul le vent, ou quelques craquements percent par moment la surface du micro. La chose surprenante avec Spots In The Sun, c'est que l'on a véritablement le sentiment que le micro évolue dans un monde qui existe déjà, qui s'offre déjà à l'oreille, bien avant la présence du micro, qui ne serait là qu'en position de survol, de drone. Spots In The Sun est une réelle expédition, l'auditeur est immergé en caméra embarquée dans une succession de séquences sonores dont il est impossible d'identifier l'objet qui en est à la source. On semble donc marcher au ralenti dans un monde aux contours indistincts, où l'on aperçoit cachées derrière des édifices flous quelques formes plus familières, voix humaines, chants d'oiseaux, souffles ou bruits lointains de portes plongés dans un brouhaha presque continu de ronronnements de machines.

Tout cela reste vague, mais Matt Shoemaker semble tout faire pour que la description de sa musique demeure ardue. Le disque est organisé en séquences de plages minimales (principalement analogiques), field recordings éthérés, linéaires et profonds, simplement signés ... .

Helen Scarsdale Agency semble vouloir prendre sous son aile toute une série d'artistes peu bavards. Dire qu'ils recherchent l'isolement n'a pas réellement de sens. Par contre, c'est certain qu'ils imposent à l'auditeur un retrait du monde et que s'ils proposent des sous-espaces, c'est bien pour qu'il s'y réfugie par une écoute au casque. Ecouter Spots In The Sun dans des haut-parleurs n'aurait aucun intérêt. Il y a quelque chose chez Matt Shoemaker d'aussi particulier qu'insaisissable ; peut-être est-ce de l'ordre du refus et du dépouillement poussé à son maximum. De toute façon, peu importe, rien ne sert de chercher à élucider le mystère, puisque l'agence d'Helen Scarsdale est déjà sur le coup.

Retour haut de page

Pochette Disque Spots In The Sun

» Tracklisting

  1. ...
  2. ...
  3. ...
  4. ...

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.