Stephan Nemeth

Film

( Thrill Jockey / Pias ) - 2008

» Chronique

le 02.04.2008 à 06:00 · par Dominique K.

Drones, ondes, sifflements, martèlements, infrasons, scratchs, scintillements, bourdonnements. En 7 pièces non ornementales, le viennois Stephen Németh révise le vocabulaire de l'acoustique minimaliste. Construit comme un montage cinématographique, Film tient à la fois de l'assemblage hétéroclite et de la compilation étrange. A partir de ses archives personnelles, Németh nous invite à un voyage en zone non-urbaine, ce no man's land campagnard à la périphérie de nos villes.

A la manière d'un chasseur de sons, ce sont autant de représentations sonores qui sont passées en revue, les unes après les autres, délicatement entremêlées tout en conservant une beauté éthérée. Ici on entend un chantier (sur Transitions), là l'écho lointain d'un vent (sur le titre bonus) auquel répond une onde sinusoïdale (Luukkaankangas), le tout entrecoupé de plages mélancoliques au tempo sourd et volontairement très lent. Mais Film prend tout son sens dans son montage final, oeuvre dans l'oeuvre, qui en font la parfaite bande annonce de nos films intérieurs. Comme si David Lynch s'était invité chez nous, à l'insu de notre plein gré.

Ces extraits font de cet album, un objet étrange et une oeuvre autonome, comme si le temps s'était un moment suspendu au-dessus d'une ville, figeant les gestes et les ombres mouvantes dans une photo intemporelle.

Retour haut de page

Pochette Disque Film

» Tracklisting

  1. Via L4-Norte
  2. Field
  3. Transitions
  4. Luukkaankangas [From Luukaankangas-Updated, Revisited]
  5. Soprus [From Soprus-Friendship]
  6. Ortem Ende [From Ortem
  7. Bonus

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.