Exsonvaldes

Someday if I want to

( ? / Musicast ) - 2002

» Chronique

le 01.09.2003 à 06:00 · par Arnaud G.

Chroniquer Someday If I Want To est un exercice très compliqué. Le dossier de presse du quartet parisien pouvant être aussi vu comme l'annuaire ultime des webzines français, il s'agit avant tout de faire preuve d'originalité, de ne pas tomber dans la facilité des louanges distribuées à tour de bras.

Les louanges, commençons par elles : servant les intérêts d'une pop mélancolique, Exsonvaldes place la barre très haut avec cet EP assez ingénieux.

Someday If I Want To, la chanson, résume on ne peut mieux cet EP : il s'agira avant tout de pop, de mélodies tout de suite évidentes, difficiles à ne pas retenir comme ce Switzerland résolument le meilleur morceau de cet album et qui dévoile peu à peu au fil des écoutes son charme vénéneux, hautement addictif, tout comme Postslowrock.

Ce qui n'est pas du tout le cas de Who's To Blame, véritable intru de ce disque : se lançant dans une sorte de power-pop assez ....mauvaise (voix trop juste, paroles sommaires, refrain à la peine), Exsonvaldes touche le fond. Et ne remonte à la surface qu'à la chanson suivante, The Trees qui n'aurait pas dépareillé sur un disque de Pinback.

Et on serait même prêt à parier que ces derniers ont eu leur petit rôle dans le processus d'écriture : basse omniprésente, guitares bégayantes, harmonies vocales, difficile de ne pas y voir une influence majeure. Mais loin de rester bloquer à la case Pinback, Exsonvaldes mélange les genres : The Wedding Song, chanson "post-rock" cliché à souhait, comprenez "ça commence doucement et ça finit en trombe", possède tout de même ce "petit plus" qui met Exsonvaldes un peu à part, et les place en tête des groupes sur qui il faudra compter à l'avenir : une certaine idée de la pop.

Retour haut de page

Pochette Disque Someday if I want to

» Tracklisting

  1. Someday if I want to
  2. Who's to blame
  3. The trees
  4. The wedding song
  5. Sorry for
  6. Switzerland
  7. Postslowrock

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.