Steven R. Smith

Owl

( Digitalis ) - 2007

» Chronique

le 27.02.2008 à 06:00 · par Benjamin A.

Steven R. Smith jouit actuellement d'un respect indiscutable. Quel parcours pour ce multi-instrumentiste californien, acteur dans tant de groupes de renom (Thuja, Mirza, Hala Strana, Knit Seperates), ou tout récemment à la tête de son nouveau projet Uhlan Kohl. Steven R. Smith est un musicien dont l'aura n'est plus à construire. Si l'on avait pu se délecter de sa maîtrise magique de la guitare dans des registres allant d'un folk à la rudesse hivernale au drone, en passant par les rafales psychédéliques de Mirza, la plupart de ces formations demeuraient instrumentales et la voix du californien ne se laissait que rarement entendre.

Il aura donc fallu ce Owl, pour que l'animal nocturne libère son envol et décide de briser le silence. Toujours accompagné de sa Telecaster et d'un équipement réduit à quelques pédales d'effet, Steven R. Smith livre des nappes de guitares denses et complexes, entrelacs d'accords, suspendus et étirés, soutenus par une voix dont la clarté rappelle plus d'une fois celle de Ben Chasny. Le souffle de l'Américain se propage sur neuf morceaux assez brefs, sous forme d'envoûtantes incantations marmonnées plus que chantées, posées sur des arpèges à fleur de saturation vers une ambiance générale teintée de blues, de psychédélisme et de drones dissonnants.

Les seules introductions de Across the Flats ou de The Pity of All Things suffisent les yeux fermés à se replonger dans le méandre des cordes de ce virtuose. Whistling est un des titres les plus denses du disque, baigné dans une atmosphère bouillonnante de guitare, où flottent les airs imperturbables d'instruments traditionnels venus des balkans (Bouzouki certainement).

Certes, Owl prend un sérieux coup de psychédélisme, les fans d'Hala Strana seront certainement surpris, la guitare se fait moins mordante, et l'humeur générale est plus contemplative. Mais ce voyage dans le Western californien est d'une pure beauté, pudique et gracieuse. Le splendide O' Blessed Night Your Sunrise Has Burnt Down suffit à faire taire tous les commentaires.

Retour haut de page

Pochette Disque Owl

» Tracklisting

  1. Across the Flats
  2. The Pity of All Things
  3. Bindery
  4. Whistling
  5. The Tree King
  6. Cleft
  7. O' Blessed Night Your Sunrise Has Burnt Down
  8. In Light
  9. Upon

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.