Psychic TV

Hell is invisible... Heaven is her/e

( Cargo / Differ-Ant ) - 2007

» Chronique

le 17.08.2007 à 06:00 · par Dominique K.

Psychic TV est sans conteste l'un des plus grands groupes anglais de la période post-punk encore en activité. On ne le sait pas assez. On ne le clame pas assez. Et une certitude n'arrivant jamais seule, le leader Genesis P-Orridge est à soixante ans en assez grande forme pour mener tambour battant un deuxième projet, à savoir reformer le légendaire Throbbing Gristle. Mais ceci est une autre histoire.

Ce nouvel album de Psychic TV est un petit bonheur de rock déjanté. Après une période de disette, ce retour sur le devant de la scène a quelque chose de vraiment inespéré. A une époque où l'on n'attend généralement plus grand chose des artistes en place, le groupe se signale par un attachement profond à ce qui fit sa réputation : une orchestration flamboyante par une subversion totale. Avec sa pochette de mauvais goût, Hell Is Invisible...Heaven Is Here n'aurait pas dépareillé en 1982, date de sortie de leur premier album. Mais aujourd'hui, en 2007, l'oeil glisse dessus. Pourtant, cette pochette est en résonnance avec son contenu : une philosophie vers laquelle tend depuis un petit moment Genesis P-Orridge, la pandrogénie, qui proclame la non-différence entre les sexes.

Hell Is Invisible...Heaven Is Here est dans la lignée des grands disques de Psychic TV : des morceaux à la musicalité indéniable, des douces mélodies, des riffs accrocheurs et une incroyable envie de jouer... de la musique. L'introduction rageuse de Higher, Higher pose les jalons d'un disque qui oscillera entre références purement rock et son propre passé. Genesis P-Orridge réécrit notre histoire commune avec l'hymne Lies, And Then et nous décoche sur le morceau suivant, Maximum Swing, un méchant croche-pied et un affreux pied de nez : sur un hou-hou stonien s'invite un vieux compagnon de la veille, Gibby Haynes, le leader de Butthole Surfers. I Don't Think So reprend, quant à lui, un des exercices préférés du groupe : le collage sonore, mi-chanté, mi-parlé, saturé de paysages électriques. Il en est de même avec ce qui est certainement le plus beau morceau de l'album Hookah Chalice, qui sous ses faux airs de blues renoue avec une motivation toute industrielle, la voix de P-Orridge y faisant merveille.

Cette oeuvre est donc à l'image du groupe, suffisamment riche et complexe pour accrocher durablement l'auditeur. Goûter aujourd'hui à Psychic TV, c'est déguster une nourriture sonore pour neurones en quête d'absolu. L'apparente rondeur de cet album cache en son sein un long et lent poison qui fit leur succès : une musique sombre et tordue au goût de miel. La subversion à l'état pur.

Retour haut de page

Pochette Disque PTV3 - Hell is invisible... Heaven is her/e

» Tracklisting

  1. Higher and Higher
  2. In Thee Body
  3. Lies, And Then
  4. Maximun Swing
  5. New York Story
  6. I Don't Think So
  7. Hookah Chalice
  8. Just Because
  9. BB
  10. Milk Baba

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.