Softwar

Softwar

( Digitalis ) - 2007

» Chronique

le 06.06.2007 à 06:00 · par Benjamin A.

Loren Chasse et Christine Boepple multiplient les projets de collaboration. Après Noctilucent Valleys, deuxième disque de leur duo Ov, paru chez Soft Abuse en 2007, et un mariage en parallèle, on les retrouve ici avec Softwar, formation plus étoffée composée de Kerry McLaughlin (Franciscan Hobbies, The Buried Civilizations, Skygreen Leopards), Geoff Koops (Franciscan Hobbies, Shitty Listener), Loren Chasse (Of, The Blithe Son...) et Christine Boepple (Skygreen Leopards, Ov...).

Difficile de s'imaginer un univers vraiment commun aux pratiques tellement multiples de ces musiciens, mis à part peut-être la passion des instruments acoustiques et des paysages sonores alliant enregistrements grand-angle et microcosmes sonores. Softwar se déploie un peu dans cet esprit, oscillant avec régularité entre des morceaux construits et des improvisations plus sinueuses, qui confèrent au disque un caractère finalement très homogène. On trouvera peu de densité ici, plutôt des improvisations diffuses et introspectives aux accents ragas et aux percussions entêtantes. La voix de Christine Boepple, non sans rappeler celle de Christina Carter, survole tout le disque par des mélopées poussant les morceaux vers des terrains souvent très ambient. Softwar est une formation mélancolique et gracieuse, qui curieusement serait d'avantage à rapprocher de Thuja que des Franciscan Hobbies, formation parallèle dont fait pourtant partie tous ces musiciens. On ne se retrouve donc, ni devant un nouveau Franciscan Hobbies, ni face à une ombre de Thuja, mais plutôt devant une formation très soudée, réunie pour un voyage initiatique mêlant aux accents liturgiques de Thuja, le caractère "collectif" des Franciscan Hobbies.

Peut-être pourrait on seulement regretter la production très anonyme du disque. Quand on sait avec quelle habileté les Franciscan Hobbies (et Loren Chasse avant tout) sont capables de sculpter dans le creux de l'oreille des mondes contenus et des microcosmes rapportés d'ailleurs, on peut être un peu déçu devant l' absence, non pas de caractère mais de ce cette étrange terre que l'on ne trouve que sur la planète Jewelled Antler. Il n'en demeure pas moins un disque à la hauteur du talent émérite de chacun de ces musiciens qui, au fil des années, se sont forgés un souffle commun et une complicité musicale indéniable à l'écoute de ce disque.

Retour haut de page

Pochette Disque Softwar

» Tracklisting

  1. Psychic Shake
  2. Hagoo (the victory over moods)
  3. The Soft war
  4. Fraha
  5. Earth Volley
  6. Immul (the children's crusade)
  7. The Human Spring
  8. Soft Love
  9. Sightless sculpture
  10. Prui

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.