Grails

Burning Off Impurities

( Temporary Residence ) - 2007

» Chronique

le 01.05.2007 à 06:00 · par Constantin D.

Avec le passage de Neurot Recordings à Temporary Residence, (avec une importante parenthèse pour les Black Tar Prophecies), on pouvait craindre un certain assagissement du combo de Portland, qui passait alors d'un label un peu décalé vers un indépendant de plus en plus gros et de moins en moins perspicace dans ses choix de groupes, dans un genre où Grails s'est toujours senti confiné... le post-rock.

Mais après tout, changer de label n'impliquait rien quant à la direction musicale prise par le groupe, qui suit son bonhomme de chemin après le virage entamé par la série des Black Tar Prophecies. Du Grails des premiers albums, on garde le goût pour les montées imprévisibles, vers un son parfois très dense ; des Prophecies, on retrouve la multiplication des passages plus folk, plus posés, plus colorés aussi, avec des instruments comme l'harmonica, le banjo, le fiddle, la guitare folk, tant à l'ouest qu'à l'est, puisque les ambiances légèrement orientales déjà entrevues dernièrement sont encore au rendez-vous.

Burning Off Impurities n'est donc pas un disque révolutionnaire pour le groupe qui continue à explorer des directions intéressantes, malgré une première écoute pas forcément élogieuse (notamment certaines intro manquant peut-être un peu de second degré, ou certains mixages). Mais le talent de chacun de ses membres n'est plus à prouver, ni leur complicité dans le groupe, qui signe un quatrième LP bien à la hauteur de ses ancêtres.

Retour haut de page

Pochette Disque Burning Off Impurities

» Tracklisting

  1. Soft Temple
  2. More Extinction
  3. Silk Rd
  4. Drawn Curtains
  5. Outer Banks
  6. Dead Vine Blues
  7. Origin-ing
  8. Burning Off Impurities

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.