Forest Fire

Présente...

» Article

le 22.07.2008 à 06:00 · par Eric F.

Mark Tresher, des estimables Forest Fire, nous fait partager trois de ses coups de coeur.

Ces derniers temps, j'ai beaucoup écouté Dragging An Ox Through Water de Portland, Oregon. Quel trésor. Voilà un groupe politisé et féroce. Je l'ai découvert par ses albums, puis par ses prestations sur scène, que je recommande chaudement. Même ma petite amie, une sceptique professionnelle qui se trouve être le critique le plus exigeant que je connaisse, a été conquise par l'approche de Brian Munford. Il semble avoir une approche sincère de son art : ça faisait bien longtemps que je n'avais pas entendu un singer-songwriter aussi honnête. Si vous pouvez avoir la chance de le soutenir en achetant ses disques ou en assistant à un de ses concerts, considérez cela comme une chance et un privilège.

Assez bizarrement, j'ai découvert Dragging An Ox Through Water via Death Songs, un side-project du groupe The Shaky Hands, lui aussi basé à Portland, Oregon. Certes, je suis peut-être partial (un des membres du groupe fait partie de Forest Fire), mais je trouve ce groupe vraiment incroyable. Un folk parfait, flottant et libre de toute contrainte, garanti sans frime et sans une gênante pénombre misérabiliste. Les frères Nick et Nathan Delffs savent vraiment comment emmagasiner les couches de percussions, guidant leur morceaux dans toutes les bonnes directions.

J'ai aussi beaucoup écouté Goodbye The Band, du New Jersey. John Accadro sort un disque tous les deux mois. C'est un compositeur incroyable et j'écoute surtout ses disques pour leur paroles. La chanson Sky Tiger est un parfait exemple de ce que Goodbye The Band peut offrir de mieux. Presque par miracle, John a réussi à garder ce projet très confidentiel. Ceci est donc un secret. N'en dites rien à vos amis : Goodbye The Band.

Retour haut de page

Photo Article Forest Fire, Présente...

» Accès Archives

Copyright © 2004-2013 Millefeuille, toute copie intégrale ou partielle est soumise à autorisation. Contacts. En continu.